L’Inde, la France et les EAU mènent une énorme exercice aérien au-dessus de la mer d’Arabie

Inde, France et les Émirats Arabes Unis mènent un exercice aérien majeur dans la mer d’Arabie.

Exercice aérien géant de l’Inde, de la France et des Émirats arabes unis (EAU) dans l’Arabian Sea

Introduction


L’Inde, la France et les Émirats arabes unis ont effectué un exercice aérien géant dans la mer d’Arabie, sur fond de préoccupations mondiales croissantes concernant les militants Houthi ciblant plusieurs navires commerciaux dans les voies d’eau stratégiques de la région.

Exercise Desert Knight


L’exercice « Desert Knight », mené le 23 janvier, a mis en vedette plusieurs actifs aériens de première ligne et des avions de combat des forces aériennes des trois pays, ont déclaré des responsables. L’Inde a déployé des avions de combat Su-30 MKI, MiG-29 et Jaguar ainsi que des avions de surveillance aéroportée (AWACS), un avion de transport C-130-J et des avions de ravitaillement en vol.

Objectif principal


Le principal objectif de l’exercice « Desert Knight » était de renforcer la synergie et l’interopérabilité entre les trois forces aériennes, a déclaré la Force aérienne indienne.

Divisions de l’espace aérien


L’exercice s’est déroulé dans les FIR (Flight Information Regions) indiennes et les aéronefs de la Force aérienne indienne ont opéré à partir de plusieurs bases en Inde. Tout l’espace aérien dans le monde est divisé en FIR et chacun est géré par une autorité de contrôle responsable de fournir des services de trafic aérien aux aéronefs qui y volent.

Participation française et émiratie


L’exercice Desert Knight a eu lieu alors que les attaques contre les navires commerciaux par les militants Houthi en mer Rouge augmentaient. La Force aérienne indienne a déclaré : « Le 23 janvier, la Force aérienne indienne a effectué l’exercice Desert Knight avec la Force aérienne et spatiale française (FASF) et la Force aérienne des Émirats arabes unis (EAU). » La participation française comprenait les avions de combat Rafale et un avion ravitailleur polyvalent, tandis que la Force aérienne des Émirats arabes unis a déployé le F-16. Les avions des forces aériennes française et émiratie ont opéré depuis la base aérienne d’Al Dhafra aux EAU.

Échange de connaissances opérationnelles


Les interactions pendant l’exercice ont facilité l’échange de connaissances opérationnelles, d’expériences et de meilleures pratiques entre les participants, a déclaré la Force aérienne indienne. « De tels exercices témoignent des interactions diplomatiques et militaires croissantes dans la région, en plus de mettre en valeur la puissance de la Force aérienne indienne », a-t-elle ajouté.

Participation à la Journée de la République indienne


L’exercice trilatéral a eu lieu quelques jours avant les célébrations de la Journée de la République indienne, où deux avions de combat Rafale et un avion de transport polyvalent Airbus A330 de la Force aérienne française seront également présentés. Un contingent de marche de 95 membres et un contingent de fanfare de 33 membres de la France participeront également au défilé. Le président français Emmanuel Macron sera l’invité d’honneur des célébrations de la Journée de la République le 26 janvier, ce qui en fera le sixième leader français à honorer cet événement annuel prestigieux.

FAQs


Q : Quels avions ont été déployés par l’Inde, la France et les Émirats arabes unis lors de l’exercice « Desert Knight » ?
R : L’Inde a déployé des avions de combat Su-30 MKI, MiG-29 et Jaguar ainsi que des avions de surveillance aéroportée (AWACS), un avion de transport C-130-J et des avions de ravitaillement en vol. La France a participé avec des avions de combat Rafale et un avion ravitailleur polyvalent, tandis que les Émirats arabes unis ont déployé le F-16.

Q : Quand a eu lieu l’exercice « Desert Knight » ?
R : L’exercice « Desert Knight » a eu lieu le 23 janvier.

Q : Pourquoi l’exercice « Desert Knight » était-il important ?
R : L’exercice visait à renforcer la synergie et l’interopérabilité entre les forces aériennes de l’Inde, de la France et des Émirats arabes unis, en réponse aux attaques contre des navires commerciaux dans la mer Rouge.
Sources: Journal Le Soir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *