Certains abonnés canadiens de Netflix font face à une hausse de prix alors que le forfait de base sans publicité prend fin

Les abonnés canadiens de Netflix font face à une augmentation de prix alors que le plan de base sans publicités se termine.



Netflix élimine son plan de base au Canada

Par David Friend, La Presse Canadienne

Publié le mercredi 24 janvier 2024

TORONTO – Netflix met la touche finale à son plan « de base » le moins cher, sans publicité au Canada.

Après avoir annoncé l’année dernière qu’elle ne proposerait plus le forfait de 9,99 $ aux nouveaux abonnés ou aux anciens abonnés, le géant du streaming élimine complètement le niveau de prix pour les utilisateurs qui étaient intégrés au plan.

Les abonnés « De base » devront désormais choisir s’ils veulent passer à un forfait de 5,99 $ avec des interruptions publicitaires – et la plupart du catalogue Netflix – ou payer plus pour les plans sans publicité qui commencent à 16,49 $ par mois.

Netflix a indiqué aux investisseurs dans son rapport financier trimestriel publié mardi qu’il éliminera d’abord le plan de base au Canada et au Royaume-Uni entre avril et fin juin.

Ce dernier mouvement survient alors que Netflix cherche à pousser davantage d’abonnés vers ses plans avec publicités, qui coûtent moins cher mais sont plus lucratifs pour l’entreprise car elles vendent de l’espace publicitaire.

La plupart des plus grandes plateformes de streaming ont récemment adopté une stratégie similaire.

La vidéo Prime d’Amazon commencera à diffuser des publicités sur son service de streaming au Canada à partir du 5 février. Elle donnera aux abonnés la possibilité de « se désabonner » en payant plus pour supprimer les coupures publicitaires.

Ce rapport de La Presse Canadienne a été publié pour la première fois le 24 janvier 2024.

FAQs

Qu’est-ce que Netflix élimine au Canada?

Netflix élimine son plan de base au Canada.

Quelle est la nouvelle option pour les abonnés de base?

Les abonnés de base devront choisir entre un forfait de 5,99 $ avec des publicités ou payer plus pour les forfaits sans publicité.



Sources: Journal Le Soir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *