L’Algérie appelle à une réunion du Conseil de sécurité sur les décisions de la CIJ saluées.

L’Algérie a salué la décision de la CIJ lors d’une réunion du Conseil de sécurité.




L’Algérie et les diplomates internationaux saluent la réunion d’urgence du Conseil de sécurité pour la Palestine

L’Algérie et les diplomates internationaux saluent la réunion d’urgence du Conseil de sécurité pour la Palestine

ALGER – Des diplomates et ambassadeurs auprès de l’Algérie ont salué, mercredi, la réunion d’urgence du Conseil de sécurité à laquelle avait appelé l’Algérie, afin de donner un effet exécutoire aux décisions de la Cour internationale de justice (CIJ) concernant les mesures provisoires imposées à l’occupation sioniste pour son agression contre le peuple palestinien dans la bande de Ghaza.

La solidarité avec la Palestine

Les diplomates se sont exprimés lors d’une conférence sur la solidarité avec la Palestine organisée par le quotidien El Moudjahid, en présence de diplomates et d’ambassadeurs de Palestine, d’Afrique du Sud, du Venezuela, de Cuba et de Namibie, ainsi que des représentants des deux chambres du Parlement, et du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger.

La position de l’Etat de Palestine

L’ambassadeur de l’Etat de Palestine en Algérie, Fayez Abu Aita a évoqué, dans ce sens, la plainte déposée devant la CIJ par l’Afrique du Sud contre l’entité sioniste pour ses massacres contre le peuple palestinien.
Pour M. Abu Aita, cette initiative constitue une véritable étape historique dans le règlement de la question palestinienne, estimant que l’acceptation par la CIJ de cette plainte est une reconnaissance de l’existence de crimes de génocide nécessitant enquête et prise de position.

FAQs

Q: Quelle était la nature de la réunion d’urgence du Conseil de sécurité à propos de la question palestinienne?

R: La réunion visait à donner un effet exécutoire aux décisions de la Cour internationale de justice (CIJ) concernant les mesures provisoires imposées à l’occupation sioniste pour son agression contre le peuple palestinien dans la bande de Ghaza.

Q: Quelles étaient les positions des ambassadeurs et diplomates présents à la conférence sur la solidarité avec la Palestine?

R: Les ambassadeurs ont exprimé leur soutien à la plainte déposée devant la CIJ par l’Afrique du Sud contre l’entité sioniste, condamné les attaques incessantes contre Ghaza et appelé à la fin des agressions sionistes pour permettre l’établissement de l’Etat souverain de Palestine.



Sources: Journal Le Soir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *