Comment la politique de Macron détruit la famille ━ Le conservateur européen

Les politiques de Macron détruisent la famille conservatrice européenne.

H1> Crise de la natalité en France: la politique familiale inexistante d’Emmanuel Macron

Alors que la France est confrontée à une crise de natalité, la politique familiale inexistante d’Emmanuel Macron n’apporte aucune solution efficace pour résoudre le problème alarmant. Depuis son élection, le président français a systématiquement négligé les intérêts des familles et ses nouvelles mesures sont loin de répondre aux besoins réels des Français.

H2> La crise de la natalité en France

Depuis plusieurs années, le taux de natalité en France est en déclin, rejoignant ainsi d’autres pays européens qui font face à la même problématique. En 2023, le nombre de naissances en France a atteint un niveau historiquement bas, avec seulement 678 000 naissances, soit une baisse de 20% par rapport à 2010.

H3> Les mesures d’Emmanuel Macron pour lutter contre la crise

Lors de sa conférence de presse en janvier 2024, le président Macron a exprimé son inquiétude face à la crise de la natalité en France et a proposé deux mesures pour y remédier. Il a évoqué un plan majeur de lutte contre l’infertilité, qualifié de « tabou du siècle », ainsi qu’une réforme du congé parental.

Malheureusement, ces mesures ne semblent pas à la hauteur des enjeux et ne répondent pas aux besoins réels des familles françaises.

H2> La déconnexion du gouvernement

Le gouvernement d’Emmanuel Macron a fait l’objet de critiques pour son manque de politique familiale cohérente. Sans ministère dédié à la famille, le gouvernement semble incapable de comprendre les besoins des familles et de proposer des solutions appropriées pour surmonter la crise de confiance des parents français.

H2> Les conséquences de la réforme du congé parental

La réforme proposée du congé parental soulève des inquiétudes parmi les familles potentiellement bénéficiaires. Alors que la durée actuelle du congé parental est de deux ans, avec une indemnité symbolique de 429 € par mois, le gouvernement d’Emmanuel Macron souhaite le remplacer par un « congé de naissance » de six mois, rémunéré à 100% du salaire.

Cette réforme soulève des préoccupations quant à la liberté de choix des mères et à l’absence de solutions de garde d’enfants à long terme.

H2> La question de l’avortement

Le gouvernement a également été critiqué pour inclure l’avortement dans sa constitution, alors que les contraintes sociales et économiques poussent de nombreuses femmes à avorter. Selon une étude de l’ECLJ, si l’avortement diminuait de moitié en France, le taux de fertilité augmenterait au-dessus de deux enfants par femme.

H2> La relation des dirigeants français avec la famille

La relation des dirigeants français avec la famille est également remise en question, avec des dirigeants ayant des expériences personnelles déconnectées des réalités des familles françaises. Cette déconnexion nuit à la compréhension des besoins réels des parents.

H2> Conclusion

La crise de la natalité en France est le symptôme d’une politique familiale inadaptée et déconnectée des réalités des familles. Pour relever ce défi, il est nécessaire d’adopter des mesures concrètes prenant en compte les besoins des familles françaises et visant à restaurer la confiance envers les politiques publiques.

Sources: Journal Le Soir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *