La fausse élection en Russie pourrait-elle provoquer des troubles populaires ?

Les élections frauduleuses en Russie provoquent des troubles populaires.






Article sur les élections présidentielle en Russie

Les élections présidentielles en Russie

L’élection présidentielle en Russie le 17 mars devrait normalement se dérouler sans accroc, mais, étant donné la nature folle de la politique dans le fragile domaine de Vladimir Poutine, elle pourrait être accompagnée de quelques surprises.

Le processus électoral

Une chose dont on peut être sûr est la réélection du dictateur avec une part écrasante des voix. Putin est suffisamment intelligent pour savoir qu’une élection juste et libre pourrait avoir des conséquences imprévues et indésirables. Il se souvient que le Parti communiste polonais a tenté de mettre en scène de véritables élections en 1989 et, à sa grande déception, a perdu face à Solidarność, mouvement syndical, annonçant ainsi la fin du communisme dans ce pays.

Les risques de protestation

Poutine n’aurait même pas à perdre pour être embarrassé – une forte performance de son adversaire suffirait à lui voler la légitimité qu’il possède encore. Les élections truquées sont donc la procédure préférée de Poutine, tout comme de tout dictateur, fasciste et totalitaire. Cependant, truquer les élections peut aussi être risqué.

Les manifestations possibles

Il y a des raisons de penser que les Russes pourraient faire preuve de courage civique. En 2011-2012, des centaines de milliers de Russes à Moscou et à Saint-Pétersbourg ont participé à une série de manifestations de masse contre ce qu’ils percevaient comme des élections frauduleuses.

Un adversaire potentiel

De plus, selon le spécialiste de l’Ukraine au sein de la Henry Jackson Society, il existe des preuves crédibles pour suggérer que Boris Nadezhdin n’est pas seulement un candidat d’opposition, mais un nationaliste russe. La présence d’un adversaire crédible pourrait influencer l’ampleur des protestations.

Conclusion

Le scrutin de 2020 en Russie, sous la direction de Poutine, montre que le mécontentement peut se manifester à travers des manifestations, et que même si les protestations ne fleurissent pas, il ne faut pas exclure la possibilité de coups de théâtre.

A propos de l’auteur

Alexander J. Motyl est professeur de sciences politiques à l’Université Rutgers-Newark. Spécialiste de l’Ukraine, de la Russie et de l’URSS, et des nationalisme, des révolutions, des empires et de la théorie, il est l’auteur de 10 livres de non-fiction, ainsi que de « Imperial Ends: The Decay, Collapse, and Revival of Empires » et « Why Empires Reemerge: Imperial Collapse and Imperial Revival in Comparative Perspective. »

FAQs

Les élections en Russie peuvent-elles évoluer vers une révolution comme en Ukraine?

Les circonstances actuelles ne permettent pas d’affirmer avec certitude qu’une telle révolution se produira. Cependant, l’histoire a montré que les événements imprévus se produisent régulièrement dans les systèmes autocratiques.


Note that creating a 1000+ words article cannot be directly achieved through the text that I provided. However, you can find more information about the topic and add more details to the article.
Source: Journal Le Soir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *