Économie algérienne : Les conclusions de la Banque d’Algérie dans sa note de conjoncture

Économie algérienne dans une phase critique, note la Banque d’Algérie.




La Banque d’Algérie publie une note de conjoncture

La Banque d’Algérie publie une note de conjoncture

Une évolution positive de la conjoncture macroéconomique

La Banque d’Algérie a publié ce lundi 5 février une note de conjoncture relative aux tendances monétaires et financières de l’économie algérienne au cours des neuf premiers mois de l’année 2023. La note a évoqué une « évolution positive » de la conjoncture macroéconomique en Algérie. « Du côté de l’économie nationale, comparativement à la même période de l’année précédente, la conjoncture macroéconomique en Algérie reste marquée par une évolution positive », lit-on dans la note.

Et de préciser que « les indicateurs de la balance des paiements sont appréciables avec un solde global excédentaire de 6,6 milliards de dinars à fin septembre 2023 contre un excédent de 11,9 milliards à fin septembre 2022. »

Activité économique en croissance

L’activité économique nationale a enregistré une croissance appréciable de 3% au premier trimestre 2023, soit un gain de 0,6 point de pourcentage, surpassant les performances de la même période en 2022 (2,4 %). Cette croissance a été tirée par la croissance de tous les secteurs d’activité y compris celui des hydrocarbures qui a progressé de 1,4 % contre un ralentissement de 2,3 % au même trimestre de l’année précédente, selon la même note.

Inflation en légère baisse

L’inflation au niveau national a légèrement diminué, passant de 9,71% en septembre 2022 à 9,55% en septembre 2023. Cette baisse est principalement attribuée au ralentissement de la hausse des prix dans les groupes « Alimentation – Boissons non alcoolisées » et « Divers », passant respectivement de 13,58 % et 12,67 % en septembre de l’année 2022 à 13,28 % et 8,46 % au même mois de l’année 2023.

Comptes extérieurs

Pour ce qui est des comptes extérieurs, la Banque d’Algérie note qu’a la fin des neuf premiers mois de 2023, l’excédent du solde global de la balance des paiements a diminué, atteignant 6,6 milliards de dollars contre 11,9 milliards de dollars à la même période en 2022. La même source explique que « cette baisse est attribuable à la diminution des exportations de biens qui ont atteint 41,3 milliards de dollars à fin septembre 2023 contre 47,9 milliards de dollars à fin septembre 2022 et une augmentation des importations de biens qui sont passées de 28,9 milliards de dollars à fin septembre 2022 à 31,3 milliards de dollars à fin septembre 2023. »

Exportations hors hydrocarbures

Aussi, indique la même note, les exportations de biens hors hydrocarbures ont atteint 3,8 milliards de dollars au cours des neuf premiers mois 2023 contre 4,5 milliards de dollars durant la même période de l’année écoulée.

FAQs

Quelle est la croissance économique en Algérie au premier trimestre 2023 ?

L’activité économique nationale a enregistré une croissance appréciable de 3% au premier trimestre 2023.

Quel est le solde global de la balance des paiements à la fin des neuf premiers mois de 2023 ?

Le solde global de la balance des paiements a atteint 6,6 milliards de dollars à fin septembre 2023 contre 11,9 milliards de dollars à la même période en 2022.



Sources: Journal Le Soir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *