Victoire pour les agriculteurs manifestants en Europe alors que Bruxelles recule sur le net zéro

Victoire #Europe #manifestation #agriculteurs #Bruxelles #soutient #levant

La situation des agriculteurs désillusionnés devient politiquement symbolique avant les élections

La situation des agriculteurs désillusionnés est devenue politiquement symbolique avant les élections. Pour apaiser leurs protestations en colère, qui sont parfois devenues violentes et ont causé des destructions dans les villes, Mme von der Leyen a reconnu que les règles de zéro net visant les agriculteurs devraient être assouplies.

Nos agriculteurs méritent d’être écoutés », a-t-elle déclaré devant le Parlement européen à Strasbourg mardi. « Je sais qu’ils sont inquiets pour l’avenir de l’agriculture et leur avenir en tant qu’agriculteurs.

Mais ils savent aussi que l’agriculture doit évoluer vers un modèle de production plus durable afin que leurs exploitations restent rentables dans les années à venir. » La présidente de la Commission a admis que la proposition de réduire l’utilisation de pesticides était devenue un « symbole de polarisation ».

Bruxelles revient également sur les règles prévues en matière de bien-être animal et autorise la culture de terres laissées en jachère pour restaurer la nature. La réduction des émissions d’oxyde d’azote était considérée comme un pilier clé de la stratégie de l’UE en matière de changement climatique, ce qui a provoqué la vague initiale de protestations des agriculteurs aux Pays-Bas à l’été 2022.

L’objectif signifie que les agriculteurs devront réduire leur cheptel afin de respecter la limite contraignante des émissions. Mme von der Leyen a également tenté de rallier les agriculteurs en annonçant une série de « dialogues stratégiques » pour leur permettre d’exprimer directement leurs préoccupations aux bureaucrates de l’UE.

Pression croissante

Son effort pour apaiser les agriculteurs est intervenu après une pression croissante de la part des alliés politiques avant les élections parlementaires européennes. Manfred Weber, un député européen allemand et leader du Parti politique européen de centre-droit, dont Mme Von der Leyen est membre, a averti que les communautés agricoles pourraient changer leur allégeance en faveur des partis d’extrême droite lors du vote.

« Nous avons toujours réalisé que les agriculteurs sont des citoyens et ne veulent pas d’idéologies de gauche qui leur dictent tout », a-t-il déclaré devant le Parlement européen mardi.

FAQs sur la situation des agriculteurs européens

1. Pourquoi les agriculteurs sont-ils mécontents?


Les agriculteurs sont mécontents des règles de zéro net visant à réduire leurs exploitations agricoles. Ils sont préoccupés par l’avenir de l’agriculture et se sentent négligés par les politiques européennes.

2. Quelles mesures la Commission européenne prend-elle pour apaiser les agriculteurs?


La Commission européenne annonce une série de « dialogues stratégiques » pour permettre aux agriculteurs de faire part directement de leurs préoccupations aux bureaucrates de l’UE. Elle admet également que certaines règles doivent être assouplies pour tenir compte des préoccupations des agriculteurs.

3. Quel impact cela aura-t-il sur l’agriculture européenne?


Les mesures visant à réduire les émissions et l’utilisation de pesticides auront un impact sur les pratiques agricoles en Europe. Les agriculteurs devront peut-être modifier leurs méthodes de production pour s’adapter aux nouvelles règles.

4. Comment la Commission européenne justifie-t-elle ces règles?


La Commission européenne justifie ces règles en affirmant qu’elles sont nécessaires pour répondre aux défis environnementaux et aux objectifs de développement durable de l’UE. Elle cherche à concilier ces objectifs avec les préoccupations des agriculteurs.
Sources: Journal Le Soir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *