Avec PM Attal, Macron de la France penche à droite pour se sauver

Attal, Frances et Macron inclinent pour sauver.

Attal, Frances et Macron s’inclinent pour sauver.



Article sur le nouveau premier ministre français

Dubbed a mini-Macron, France’s young new prime minister made a name for himself

Un mini-Macron, le nouveau jeune premier ministre français s’est fait un nom en calmant l’extrême droite et en propageant l’islamophobie, écrit Yasser Louati.

Macron espère que la popularité du jeune Attal viendra à son secours face à la désapprobation croissante à son égard, écrit Yasser Louati. [Getty]

Seven years under President Emmanuel Macron have turned France into a second class player on the international scene and a fortress for the far right at home.

Seven years under President Emmanuel Macron have turned France into a second class player on the international scene and a fortress for the far right at home.

Aware that his popularity is at an all time low, Macron knew appointing the popular Gabriel Attal as his prime minister would help him regain his audience and relaunch his mandate.

At 34, Attal is France’s youngest ever prime minister. He is a pure product of the Macron brand, if such a thing can be defined, who supposedly had left-leaning tendencies while he was advisor to Marisol Tourraine.

At 34, Attal is France’s youngest ever prime minister. He is a pure product of the Macron brand, if such a thing can be defined, who supposedly had left-leaning tendencies while he was advisor to Marisol Tourraine.

His exercise of power, just like that of Macron and his previous prime ministers, will not be about long-sighted policies to bring the nation together. Instead, his policies will focus on buying time until the next election by going from one tactical move to another, navigating between crises without coherent long-term objectives.

Même avec la précédente nomination, a-t-il prouvé son efficacité dans son rôle? La question reste sans réponse car Attal aura du mal à affirmer son rôle et à ne pas être vu comme un acolyte de Macron.

Même avec la précédente nomination, a-t-il prouvé son efficacité dans son rôle? La question reste sans réponse car Attal aura du mal à affirmer son rôle et à ne pas être vu comme un acolyte de Macron.

En fait, la controverse sur l’abaya de septembre 2023 n’était qu’un coup de communication pour détourner l’attention des vrais problèmes.

Si la politique intérieure est marquée par une course vers le bas, la politique étrangère n’a pas été épargnée.

Si la politique intérieure est marquée par une course vers le bas, la politique étrangère n’a pas été épargnée.

Foire aux questions

Attal différent de Macron dans le développement d’une doctrine politique?

Y a-t-il une différence entre Attal et Macron dans le développement d’une doctrine politique?

La nomination d’Attal en tant que PM a-t-elle été justifiée?

Qu’en est-il de la nomination d’Attal en tant que PM?

Le peuple français est-il prêt à mettre fin à Macron?



Sources: Journal Le Soir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *