Importation de viande fraîche en provenance d’Espagne : L’ABEF approuve

Importation de viande fraîche provenant d’Espagne : La LABEF donne son feu vert.



Les relations commerciales entre l’Espagne et l’Algérie se normalisent dans le domaine de l’alimentation

Les relations commerciales entre l’Espagne et l’Algérie se normalisent dans le domaine de l’alimentation

Le ministre de l’Agriculture espagnol s’est récemment félicité de «la normalisation des relations commerciales» entre son pays et l’Algérie, notamment dans le domaine de l’alimentation.

Après l’autorisation d’importation de la volaille espagnole, l’Association des banques et établissements financiers, ABEF, annonce la libération de l’importation de la viande fraîche provenant du Royaume ibérique.

Dans une note adressée aux directeurs généraux des banques le 5 février en cours, l’ABEF informe de la décision d’ouverture des autorisations à l’importation de la viande fraîche en provenance d’Espagne, confirmant encore une fois que les relations entre les deux pays tendent vers la normalisation.

L’autorisation de l’importation de viande fraîche

«Additivement à nos envois sus référencés, nous avons l’honneur de vous informer que l’importation de viande fraîche en provenance du Royaume d’Espagne est autorisée. A cet effet, il vous est demandé d’instruire vos services concernés à l’effet d’exiger la présentation d’une autorisation délivrée par les services du ministère de l’Agriculture pour toute domiciliation pour l’importation de ce produit», lit-on dans la note de l’ABEF.

Préparation pour le Ramadhan

En cette veille du mois sacré du Ramadhan, les autorités algériennes misent fort sur le renforcement de l’approvisionnement du marché algérien en différents aliments, notamment la viande et la volaille dont la consommation augmente durant ce mois, et l’Espagne avec sa proximité géographique est toute désignée pour redevenir la destination première à prospecter pour les importateurs algériens.

Le ministère du Commerce prévoit d’autoriser l’importation de pas moins de 100 000 tonnes de viande rouge durant le mois prochain.«Jusqu’à présent, nous importons 20 000 tonnes de viande, mais pendant le mois de Ramadhan, nous aurons 100 000 tonnes pour approvisionner toutes les wilayas du pays», annonçait sur les ondes de la Radio nationale Mohammed Mezghache, directeur général du Contrôle économique et de la répression des fraudes au ministère du Commerce.

La reprise des relations commerciales

Après son blocage en 2022, l’ABEF avait annoncé, le 14 janvier dernier, l’autorisation d’importation de poulets en provenance d’Espagne en notant que l’importation des poussins de reproduction, les poussins de ponte et les œufs à couver était libérée.

L’Algérie s’était tournée vers la Turquie afin de remplacer la provenance espagnole des poussins, mais elle a perdu au change en termes de prix et de qualité. Le ministre de l’Agriculture espagnol s’était félicité de «la normalisation des relations commerciales» entre son pays et l’Algérie notamment dans le domaine de l’alimentation.

Impact du gel des relations diplomatiques

Pour rappel, le gel des relations diplomatiques avait occasionné d’importantes pertes pour les agriculteurs et entreprises espagnols liés au marché algérien.

Soulignons, par ailleurs, que la reprise graduelle des relations commerciales entre les deux pays, a également bénéficié à la partie espagnole avec la décision des autorités algériennes d’interdire la domiciliation pour les marchandises transitant par les ports marocains.

Les ports espagnols ont ainsi été désignés comme sites de transbordement de rechange pour les armateurs dont la destination finale est l’Algérie.

FAQs

1. Q: Quelle est la situation actuelle des relations commerciales entre l’Espagne et l’Algérie dans le domaine de l’alimentation ?

R: Les relations commerciales entre l’Espagne et l’Algérie dans le domaine de l’alimentation se normalisent. L’autorisation d’importation de viande fraîche et de volaille provenant d’Espagne a été annoncée, indiquant une tendance à la normalisation des relations.

2. Q: Quelles sont les préparatifs pour le mois de Ramadhan en Algérie ?

R: Les autorités algériennes visent à renforcer l’approvisionnement du marché en viande et volaille en prévision du mois de Ramadhan. Le ministère du Commerce prévoit d’autoriser l’importation de 100 000 tonnes de viande rouge pour approvisionner tout le pays.


Sources: Journal Le Soir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *